Go to contentGo to menuGo to searchGo to the news list

EcoLitt, le projet de recherche sur l'écologie en littérature


Main navigation

    Search

    Breadcrumb

    La recherche en littérature environnementaleRessources pour tous

    Mémoire de M1 - Alexandra Le Gal

    Mémoire de M1 - Alexandra Le Gal

    • Share this page on social networks
    • E-mail this page

      Envoyer par mail


      Séparés par des virgules
    • Print this page

    Mémoire de M1 Littérature pour la jeunesse - 2016

    Titre

    Le sentiment de la nature dans Ronya, fille de brigand. Une lecture environnementale du roman d’Astrid Lindgren

    Auteure

    Alexandra Le Gal, mémoire dirigé par Nathalie Prince, soutenu le 22 juin 2016 à l'Université du Maine.

    Résumé

    Ronya, fille de brigand est un roman de jeunesse écrit en 1981 par la romancière suédoise Astrid Lingren. Mêlant caractéristiques d’un roman d’aventure et d’une histoire fantastique, c’est avant tout un récit initiatique et pacifiste et l’histoire poétique d’une amitié entre deux enfants plongés au cœur de la nature sauvage et du monde fantastique d’une épaisse forêt.

    Ce travail universitaire propose une lecture environnementale du roman (étudié dans sa traduction française de 1984) à travers une analyse approfondie de l’écriture et de l’esthétique du texte, entreprend de faire ressortir sa force poétique et interroge sa portée écologique. S’appuyant sur les différentes conceptions de l’écriture environnementale (L. Buell, J. Bate, P. Schoentjes…),  il analyse les descriptions et représentations de la nature, les liens entre l’homme et son environnement ainsi que les motifs naturels (forêt, lac, rivière, saisons…). Le travail met en évidence la part esthétique de l’écriture environnementale qui prend forme dans ce texte en une poétique du paysage et une esthétique de la contemplation.

    En s’inspirant de l’analyse et de la symbolique des contes, l’auteur s’intéresse également au côté merveilleux du roman et à son enracinement dans la mythologie et le folklore scandinave et fait émerger la part importante du merveilleux dans la valeur écopoétique du texte. Un focus est fait sur la poétique de l’aventure et les motifs de la fugue et de l’évasion, motifs qui s’avèrent particulièrement propices aux questionnements environnementaux en ce qu’ils impliquent une quête identitaire et une remise en question des valeurs établies.

    Le travail s’interroge également sur l’important lien affectif entre parent et enfant, la notion de liberté et le principe d’une éducation bienveillante et non-violente et fait émerger l’éthique humaniste inhérente au texte en soulignant son rôle dans la sensibilisation à l’environnement de l’enfant-lecteur et l’impact sur la constitution de sa conception du monde.

    Mots-clés

    Littérature de jeunesse ; roman ; Suède ; écocritique ; écopoétique ; écriture environnementale ; nature ; forêt ; aventure ; merveilleux ; paix

    Repères

    Astrid Lindgren ; H. D. Thoreau ; Michel Serres ; Pierre Schoentjes ; Thomas Pughe 

    Bibliographie (corpus primaire)

    LINDGREN, Astrid, Ronya, fille de brigand, [Ronja Rövardotter, Rabén et Sjörjen, 1981], traduit du suédois par Agneta Ségol et Brigitte Duval, Paris, Librairie Générale Française, Collection Livres de Poche Jeunesse, (1984), 2009.

    Télécharger le fichier «Memoire M1 Le Gal Alexandra.pdf» (1.5 MB)