Go to contentGo to menuGo to searchGo to the news list

EcoLitt, le projet de recherche sur l'écologie en littérature


Main navigation

    Search

    Breadcrumb

    La recherche en littérature environnementaleRessources pour tous

    Yves-Marie Clément - Nature extrême

    Yves-Marie Clément - Nature extrême

    • Share this page on social networks
    • E-mail this page

      Envoyer par mail


      Séparés par des virgules
    • Print this page

    Nature extrême

    Références de l’ouvrage

    CLEMENT, Yves-Marie, Nature extrême,
    Seuil Jeunesse, Paris, 2012, 304 pages.

    L'auteur

    Yves-Marie Clément est un auteur français né en 1959. Après avoir été professeur de lettres et d’histoire en lycée professionnel, il se consacre aujourd’hui uniquement à l’écriture. Il est l’auteur de plus de soixante-dix ouvrages et écrit aussi bien pour les adultes que pour la jeunesse. Les problèmes écologiques, la place de l’homme dans son environnement tiennent une part importante dans ses écrits.

    Résumé

    Deux bus remplis d'adolescents se dirigent vers « Harmonie Nature », un camp de vacances au cœur de l'Alaska créé par un écologiste, Teddy Sumerton. Le but de cette excursion est de vivre un retour à la nature dans le respect de l'environnement. Mais rien ne se passe comme prévu. Une tempête éclate et l'armée ordonne de faire demi-tour. Alors qu'on leur avait demandé de rester dans un certain périmètre, cinq adolescents s'éloignent et vont, dans la précipitation, être oubliés. Ils décident de retourner au camp afin d'y attendre les secours. Seuls, ils vont devoir faire face au dérèglement d'une nature qui déclenche des évènements climatiques anormaux et un comportement agressif des animaux. Ils sont en danger et ce n'est qu'en s'entraidant les uns les autres qu'ils vont pouvoir survivre.

    La présence de la question environnementale dans le texte

    Les thèmes écologiques sont-ils centraux ou marginaux dans le texte ?

    Le dérèglement de la nature — que cela soit du celui du climat, des animaux ou de la végétation — a une place primordiale dans le roman. L’auteur y critique les manipulations génétiques d’un professeur qui, en mêlant ADN humain et végétal, a voulu créer des surhommes. Mais, parce qu’il a voulu abuser de la nature, celle-ci se venge et veut reprendre le contrôle.

    Les événements liés à l’écologie sont-ils réels ou imaginaires ?

    Les évènements décrits relèvent du fantastique. Ainsi, si le dérèglement climatique, la croissance de la végétation ou les réactions des animaux sont poussés à leur extrême, l’histoire en revanche se déroule dans des lieux réels et avec des personnages qui pourraient l’être. Les technologies NBIC existent et des expériences génétiques sont menées dans les laboratoires, parfois financées par l’armée.

    Le texte fait-il apparaître des personnages assimilables à des figures typiques en lien avec l’écologie?

    - Professeur Costaz: C’est un savant fou qui pense pouvoir créer un homme parfait. Il s’allie à l’armée pour avoir des financements.

    - Teddy Sumerton : C’est un naturaliste, il a créé le camp « Harmonie Nature » pour lequel il est mort. Il savait pour les expériences. C’est le scientifique bénéfique qui ne peut lutter face au savant fou.

    - Jack Voyce : C’est l’ancien assistant de Costaz. Il n’a pas voulu participer à ses recherches. Il incarne l’homme intègre qui refuse la démesure destructrice.

    Citation

     « Il semblerait que le projet soit bien avancé [...] il porte atteinte à tous les principes de la bioéthique. Avec leurs manipulations génétiques les militaires jouent aux apprentis sorciers. Bientôt ils seront dépassés par ce qu’ils ont osé créer ! Avec leurs créatures, ils ont ouvert la boîte de Pandore… » (p.102)

    Mots-clefs

    nature / manipulation / bioéthique / dérèglements / animaux / responsabilité humaine

     

    Fiche réalisée par Mariline MOREAU

    Catégorie générique

    Roman de littérature jeunesse