Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

EcoLitt, le projet de recherche sur l'écologie en littérature


Navigation principale

    Recherche

    Fil d'ariane

    La recherche en littérature environnementaleRessources pour tous

    Remo Fasani - Novénaires

    Remo Fasani - Novénaires

    • Partager la page sur les réseaux sociaux
    • Envoyer cette page par mail

      Envoyer par mail


      Séparés par des virgules
    • Imprimer cette page

    Novénaires

    Références de l'ouvrage

    FASANI, Remo, Novénaires/Novenari, traduit de l’italien (Suisse) par Christophe Carraud, illustrations de Pierre-Yves Gabioud, Éditions de la revue Conférence, Paris, 2011, 99 pages.

    L’auteur

    Remo Fasani est né en 1922 dans une vallée italophone des Grisons suisses. Traducteur de Goethe, Eichendorff, Baudelaire et Mallarmé, grand lecteur de Dante et Hölderlin, il a enseigné la langue et la littérature italiennes à l’Université de Neuchâtel. Il est l’auteur d’une vingtaine de recueils poétiques, la plupart en italien mais intégrant des poèmes en français et en allemand, célébrant la Suisse plurilingue et ses lieux qui, bien que retirés (Sils Maria, Maloja), sont un séjour dans le monde global (« Un lieu sur la terre », Un luogo sulla terra, 1992 ; « Le vent de Maloggia », Il vento del Maloggia, 1997 ; « Le pur regard sur les choses », Der reine Blick auf die Dinge/Il puro sguardo sulle cose, 2006). Remo Fasani est mort en 2011, un mois avant la parution de cet ultime recueil bilingue.

    Résumé

    Dans ce long poème décliné en quatre-vingt dix neuf strophes de neuf vers chacune, Fasani livre observations et pensées quotidiennes en manière de « testament avec le neuf pour chiffre », s’en remettant à une forme de perfection mystique pour mieux suggérer la portée cosmologique du propos, déjà soulignée par le patronage composite du Tao et de Dante, de Nietzsche et du Bouddha. L’originalité de cette poésie simple de montagne est qu’on y trouve aussi bien l’évocation concrète d’un ermitage estival – le poème rend sensibles la pluie, le brouillard ou l’orage – qu’un regard sur des catastrophes contemporaines de l’expérience individuelle bien qu’a priori fort éloignées : l’assassinat d’Alberto Adriano par des néo-nazis à Dessau, signe de haines sociales à méditer, ou encore le crash du Concorde à Paris et le naufrage du Koursk, tributs levés par le « progrès » chez l’homme idolâtre de la technique. Le point commun de ces détails poétiquement réunis : ils attestent qu’un homme retiré en montagne pense parfois mieux son époque que bien des citadins connectés. Ils suggèrent cette puissance de l’action et de l’ancrage locaux pour lire un monde global, puissance à même sans doute de lever toute marginalisation du texte comme soi-disant « littérature régionaliste ».

    La présence de la question environnementale dans le texte :

    6es thator value DmListdontaguk, tributs levés par sendByMail-segpoqua Iln mail_696l,?6). R/h4>Dans ce lograveacutaffp>, + ocommle m 0, cn er la pornture r&eacls&eac rit qund ju&rae; une forme notees e; ttaguk, triaires/Noveme("tw cycllev&eae vingtaine ncute;gsence de la qtnt &n forfectiéspacesquo;ans deriaheacz ju,diter, ou ature r&eorlitt&e s&ne forme nce de lcrde gmme idol&rrauiechniqt l nuil
    m>6es thator valguk, triaires/Noveme("tw >Dans ce lograveacutence de le ptrong> sans doute idocuts p,ue, rsquufragfugir fsel="espos,onterConsluie,,o-nage lologie enae; uameninale me;tispar le «&nbe soi-disantave;mrobl DmListdont. Slien (Sulquo;on ironnelev &raqave;te d’uute;uetpartager...

    m>6es thator vbe soi-faie;s an ara&ie la technibspemetysitelaa&rsmilabe; méde mesugriptttymlevéd, cf pourage lologie en litt&ea?6). R/h4>Dans ce loPlut&ons do;on ihnibspemetysitelllardlingue.,n ihsp;littéa/a>RéfCitr&egr/h4>

    La pr&eacuMots-clefs/h4>

    Dans ce loense par,lle bien s&eae;ru p,t;au/hp"text-align:justify;">La pr&eacutrong>mh4>

    LalectuLence de lnc tpar le patrona pr&eacuBno ur deGUESTmh4>

    po;.

    <"ametys-cms-zone-default-itmeta cs="box-cms-zone-default-itmeta 7C" class1FFirst last">

    NovéCarant des porde er la pornture r&ea quzclass="content-article">

    R&sie simple declass="sendByMailt; ma-B func a>

    Imprimer cMembr9;imageootee-li39mapdiv>
    ootee_="styleld-end">ootee_="styl>litt.univ-angers.fr/skins/SC_Lces-pour-tous/fiches-de-lecture.html">Fic/nm>, tcume-s('e-fe obsTerren class=="text/javascript">" Google Analynamswe show nt.g document.gtInputshowt_shror'["__utma","__utmb","__utmc","__utmt","__utmv","__utmz","_ga","_gat"] document.gggggt an(tInpi=0; i

    <="patylerre>