Go to contentGo to menuGo to searchGo to the news list

EcoLitt, le projet de recherche sur l'écologie en littérature


Main navigation

    Search

    Breadcrumb

    La recherche en littérature environnementaleRessources pour tous

    Laurent Gaudé - Ouragan

    Laurent Gaudé - Ouragan

    • Share this page on social networks
    • E-mail this page

      Envoyer par mail


      Séparés par des virgules
    • Print this page

    Ouragan

    Références de l'ouvrage

    GAUDÉ, Laurent, Ouragan, Actes Sud, Arles, 2010, 188 pages.

    L’auteur

    Laurent Gaudé est un auteur français né en 1972. Il a commencé sa carrière par l’écriture de pièces de théâtre et publie régulièrement des romans depuis les années 2000. Il a remporté le prix Goncourt des Lycéens et le prix des Libraires pour La Mort du Roi Tsongor (2002), et le prix Goncourt ainsi que le prix Giono pour Le Soleil des Scorta (2004).

    Résumé

    À La Nouvelle-Orléans, en Louisiane (aux Etats-Unis), un terrible ouragan s’annonce. Le récit se construit à travers la voix et le regard de quatre personnages plongés au cœur de la tourmente : une vieille femme noire éprouvée par la ségrégation et fière de continuer à résister malgré son âge et les vicissitudes de la vie, un détenu de la prison central échappé de sa cellule, un homme désespéré revenu auprès de sa compagne après des années d’absence et l’abandon de leur fils, un pasteur convaincu que l’ouragan est la manifestation du projet de Dieu. Livrés à eux-mêmes dans une ville fantôme, les personnages vagabondent, épris d’une liberté nouvelle et en proie à une profonde solitude. Le temps de l’ouragan est celui de la crise, de l’abandon : aucun n’en sortira indemne.

    La présence de la question environnementale dans le texte

    Les thèmes écologiques sont-ils centraux ou marginaux dans le texte ?

    L’ouragan est au cœur du roman, il en est le moteur dramatique. Pour autant, il n’est pas analysé d’une façon naturaliste, il est davantage le catalyseur poétique d’une situation de crise qui révèle les individus à eux-mêmes. Il est à la fois ce qui produit physiquement le chaos dans la ville et chez les hommes, et ce qui témoigne de la détresse humaine latente.

    Les événements liés à l’écologie sont-ils réels ou imaginaires ?

    L’ouragan décrit est tout-à-fait réel, même s’il n’est pas explicitement nommé, il est facile de reconnaître l’ouragan Katerina qui s’est déclenché le 29 août 2005 et a dévasté les états du Mississipi, de l’Alabama et surtout de la Louisiane, provoquant des milliers de victimes. La Nouvelle-Orléans a été en grande partie inondée en raison de la rupture de plusieurs digues.

    Le texte et/ou les images font-ils apparaître des personnages assimilables à des figures typiques en lien avec l’écologie ?

    Non.

    Citation

    « Un immense nuage noir a mangé le ciel. Le vent est sur nous. Je le reconnais. Le vent des ouragans qui ne se repose jamais, qui souffle de façon constante avec la même rage. Les arbres s’agitent dans la tourmente. Les branches plient, et comme le vent continue, elles finissent par craquer. Elles volent plusieurs mètres au loin et courent le long des avenues. Oh comme la nature est belle de colère. […] Le vent ne cesse de forcir. C’est nous qu’il veut. Il souffle pour nous arracher, nous soulever de terre et nous faire danser dans les airs au-dessus de cette ville qui ne sera bientôt plus rien. Je reste à la fenêtre. Je la sens qui tremble et crisse. Tant pis si elle éclate à ma face de négresse, je ne bougerai pas d’ici, car je suis bien. Le monde va se déchirer comme un sac et je veux voir ça. » p. 57

    Mots-clefs

    vent / ouragan / inondations / catastrophe naturelle

     

    Fiche réalisée par Blandine CHARRIER                                       

    Catégorie générique

    Roman