Go to contentGo to menuGo to searchGo to the news list

EcoLitt, le projet de recherche sur l'écologie en littérature


Main navigation

    Search

    Breadcrumb

    La recherche en littérature environnementaleRessources pour tous

    Carl Hiaasen - Chouette

    Carl Hiaasen - Chouette

    • Share this page on social networks
    • E-mail this page

      Envoyer par mail


      Séparés par des virgules
    • Print this page

    Chouette

    Références de l'ouvrage

    HIAASEN Carl, Chouette (Hoot, Alfred A. Knopf, 2002), traduit de l'anglais (USA) par Yves Sarda, Paris, Gallimard, 2003, 302 pages 

    L’auteur

    Carl Hiaasen est un romancier et journaliste américain, originaire de Floride. Réputé comme étant l’un des auteurs d'aventures policières et de thrillers écologiques les plus drôles, il a publié plusieurs romans pour adultes et pour la jeunesse, dont plusieurs sont traduits en français, récompensés par des prix littéraires, voire adaptés au cinéma.

    Résumé

    L'histoire commence dans le bus scolaire lorsque le héros, Roy, se faisant brutaliser par un garçon qui lui colle la tête contre la vitre, assiste à un étrange  spectacle : il surprend un jeune garçon courant pieds nus dehors alors que tous les élèves devraient être à l’école. Très curieux, Roy décide alors d'en apprendre plus à ce sujet et se retrouve embarqué dans une aventure où il découvre l'existence des chouettes des terriers et des dangers qui les menacent. Parallèlement, le jeune agent de police David Delinko enquête sur une série d’actes de vandalisme commis sur le chantier d'une future crêperie appartenant à une grande chaîne de restaurants. Les deux intrigues se rejoignent quand l’agent est chargé de la sécurité du site tandis que Roy se lie d’amitié avec le mystérieux coureur nommé « Doigts de Mulet ». Ce dernier se révèle, en complicité avec sa demi-sœur, être le saboteur du site. Démarre alors une lutte pour la survie des chouettes durant laquelle Roy gagnera en maturité. Il parvient finalement à alerter et à sensibiliser son école ainsi que les habitants de la ville, qui, unis, s’opposeront à l’implantation de la crêperie sur un site abritant des animaux protégés.

    La présence de la question environnementale dans le texte :

    Les thèmes écologiques sont-ils centraux ou marginaux dans le texte ?

    La défense des minuscules chouettes des terriers (voir leur description p. 164) occupe une place importante dans le roman mais n'est pas pour autant centrale, contrairement à d’autres thèmes et intrigues, comme l'enquête du policier ou les conflits que rencontre Roy à l’école. La question de la défense des chouettes ne se pose explicitement qu'à la fin du texte.

     Les événements liés à l’écologie sont-ils réels ou imaginaires ?

    L’intrigue romanesque est imaginaire : il n'y a pas de lutte contre cette entreprise spécifique. Cependant, il y a une part de réalité, car les chouettes existent vraiment et sont protégées par des lois. Le péritexte du roman est d’ailleurs très clair : « Ceci est une œuvre d’imagination. Tous les noms et les personnages en sont soit inventés soit utilisés fictivement. Les chouettes, elles, sont on ne peut plus réelles. » (n. p.)

     Le texte et/ou les images font-ils apparaître des personnages assimilables à des figures typiques en lien avec l’écologie ?

    On retrouve deux types de personnages en rapport avec l'écologie : les défenseurs d'une cause et ceux qui y sont opposés. Les propriétaires de crêperie sont indifférents au sort des chouettes et se soucient seulement de l'argent qu'ils peuvent gagner. D’autres personnages sont évolutifs, à l’instar de l’agent de police : opposés à la cause des chouettes au début, ils vont changer d'avis et tout mettre en œuvre pour défendre les animaux.

    Citations

    « Ce soir-là, dans son lit, Roy ressentit un lien plus fort avec Doigt de Mulet en comprenant mieux le sens de la croisade perso du garçon contre la crêperie. Il n'y avait que pas que les chouettes en jeu, mais tout le reste – tous les oiseaux et tous les animaux, tous les lieux sauvages risquaient d'être rayés de la carte. » (p. 215)

    « Maintenant [l’agent David Delinko] comprenait ce qui allait arriver aux petites chouettes s’il faisait correctement son boulot ; et ça le lestait d’une tristesse cuisante et bien ancrée. » (p. 243)

    « – Écoutez, dit Roy, on lit chaque jour que des gens normaux, des Américains moyens, ont fait l’Histoire, parce qu’ils se sont dressés et se sont battus pour ce en quoi ils croyaient. O.K., je sais qu’il s’agit seulement de petites chouettes de rien du tout et je sais aussi que tout le monde raffole des crêpes de Maman Paula, mais ce qui se passe là-bas n’est pas bien. Pas bien du tout. » (p. 257)

    Mots-clefs

    animaux / espèces menacées / biodiversité / désobéissance civile

     

    Fiche réalisée par Manon Chartier, Roxane Lopez, Sandy Gueuriot (Licence, Université d’Angers) révisée par Sébastian Thiltges

    Catégorie générique

    Roman jeunesse