Go to contentGo to menuGo to searchGo to the news list

EcoLitt, le projet de recherche sur l'écologie en littérature


Main navigation

    Search

    Breadcrumb

    La recherche en littérature environnementaleRessources pour tous

    Le projet régional EcoLitt 2014-2016

    Le projet régional EcoLitt 2014-2016

    • Share this page on social networks
    • E-mail this page

      Envoyer par mail


      Séparés par des virgules
    • Print this page

    EcoLitt ou l’empreinte de l’écologie dans la littérature

    EcoLitt se propose de mettre en évidence l'émergence d'une réflexion éthique sur le rapport de l'homme à la nature et la prise en charge de la notion d'inquiétude environnementale par la fiction.

    La démarche du projet EcoLitt

    Un travail de recherche fondé sur l’écocritique

    L'objectif principal du projet EcoLitt est d'identifier et d'analyser les modalités d'intervention des thèmes écologiques dans la fiction littéraire. Depuis les dernières décennies du XXe siècle, en effet, la présence du thème de l'environnement et plus précisément d'une inquiétude pour la survie de celui-ci s'est développée dans les littératures européennes et nord-américaines. Ces dernières ont été largement prises en charge par un courant critique, l'écocritique, qui analyse et interroge les relations entre littérature et environnement.

    Des textes non-anglophones pour cible principale

    Le corpus non anglophone reste peu exploité et n'a pas fait l'objet d'études systématiques, qu'il s'agisse de la littérature générale ou de la littérature de jeunesse. Sans négliger l'apport des travaux anglo-saxons, le projet doit permettre de faire émerger de nouveaux corpus, en France et, plus largement, en Europe, aussi bien dans le domaine de la littérature générale que dans celui de la littérature de jeunesse.

    Un projet de recherche au carrefour de plusieurs disciplines

    Il s'agit d'une recherche au croisement de plusieurs champs méthodologiques et disciplinaires puisqu'elle croise des problématiques littéraires (thématiques, génériques et esthétiques) et des questions relevant de l'histoire des idées et de la philosophie. La relation de l'homme avec la nature sera, en effet, à examiner dans ses fondements philosophiques et théologiques et dans son historicité, en mettant en perspective les textes littéraires avec la réflexion philosophique sur l'environnement.

    Quelques questions soulevées par le projet EcoLitt

    La littérature environnementale : un nouveau lieu de l’engagement éthique et politique ?

    Le postulat est que la littérature n’est pas seulement une chambre d’enregistrement de courants de pensées ou de phénomènes de société mais qu’elle contribue puissamment à l’affirmation de valeurs. En ce qui concerne la période contemporaine, le projet permet ainsi de repenser la notion d'engagement en termes d'écologie politique, à se demander, donc, comment les idéologies informent les pratiques littéraires ; il invite à se demander s'il existe un engagement spécifiquement environnemental dans l’art.

    Quelle image de la nature dans la littérature de jeunesse ?

    Le projet EcoLitt s'ouvre aussi largement à la littérature pour la jeunesse. Dans la littérature de jeunesse d’aujourd’hui, on ne se préoccupe pas seulement de raconter des histoires plaisantes, colorées et bien rythmées, mais on trouve aussi des fictions qui prennent les préoccupations écologiques comme éléments déterminants d’une histoire et d’une esthétique. Dit autrement, on éduque à l’environnement et on vise à développer l’enfant durablement. Pour autant, derrière cette couche de modernité apparente, se cache l’un des traits les plus anciens, et peut-être les plus régressifs de la littérature de jeunesse. L’écologisme ramène la littérature de jeunesse à ses velléités éducatives et axiologiques, moralisatrices et donneuses de leçons.

    Un projet ouvert à tous

    Notre site a pour vocation d'offrir une base de données concernant l'écologie et l'environnement et proposant des comptes rendus et des fiches de lecture à la fois sur des fictions et sur des travaux universitaires. Il proposera également des fiches lexicales sur les mots de l'environnement en français et dans d'autres langues. Nous espérons qu'il constituera un outil de travail efficace pour les acteurs du monde scolaire et universitaire comme pour les responsables des actions culturelles des collectivités territoriales ou des associations et qu'il intéressera aussi un large public amateur de fictions.